LE MICROBIOTE

ECOSYSTEME_edited.jpg

La qualité du microbiote influe non seulement sur la digestion mais également sur le système immunitaite et le système nerveux.

Notre santé repose sur un écosystème vivant et unique qu'on appelle le Microbiote. Ce dernier se compose de milliards de microéléments ( virus, bactéries, parasites, champignons...)


 C’est un terrain de lutte permanente où le bon équilibre des forces en présence est précieux à maintenir pour permettre à l’intestin d’assurer ses trois grandes fonctions. Digérer les aliments, prélever dans le bol alimentaire les nutriments nécessaires pour son bon fonctionnement et défendre le système car l’intestin est l’un des organes essentiels de l’immunité.

La Dysbiose

Ce Microbiote se retrouve souvent dégradé par différents facteurs qui vont engendrer un déséquilibre appelé « dysbiose ». 

La fatigue, le stress, une alimentation non équilibrée, une infection virale récente, la prise médicamenteuse notamment d’antibiotiques ou d’antifongiques, les changements climatiques, la pollution, la multiplication des ondes environnantes et d’autres facteurs néfastes de la vie moderne sont à l’origine de cette dégradation.

DYSBIOSE_edited.jpg
virus_bactérie_edited.jpg

Le praticien « ECIM » s’intéressera particulièrement aux interactions d’origine virale et bactérienne qui vont fragiliser la flore. 

Le défaut d’absorption des nutriments dans l’intestin favorise d’une part les carences, et d’autre part un résidu important de sucres qui parviennent au côlon, fosse septique de l’organisme. Leur fermentation provoque, entre autres, des gaz. Cette pullulation microbienne s’accompagne d’une perméabilité intestinale et du passage de fragments de bactéries, source d’inflammation permanente et d’immunodépression. Cette altération de la muqueuse de l’intestin grêle favorise les cancers, les allergies, les maladies auto-immunes, l’oxydation, et par voie de conséquence, la fatigue, le vieillissement cérébral et les douleurs.